Suivez-moi sur Facebook !

« Les synchronicités, ou comment se faire dicter sa vie par l'Univers »

Visions spirituelles

— « Oh grand Dieu tout puissant, offre-moi la clairvoyance divine de savoir quoi faire en toutes circonstances ! » — « Non mais il a pété un fusible là ?, sors-toi les doigts et prends ta vie en main, nan mais oh ! »

Les synchronicités, ou comment se faire dicter sa vie par l'Univers

Grand 1 : définition

Bon, alors une synchronicité, déjà, c’est quoi ? C’est simplement le mot qui décrit le lien de cause à effet que tu constates lorsque ton environnement répond à ta pensée. Je pense à un ami le matin, il m’appelle dans l’après-midi, ça c’est l’exemple classique que tu peux lire partout. Même si c’est vrai, pour moi ce n’est pas complètement une synchronicité. Mais c’est ça.

Le principe est là. Voir un lien entre deux événements (généralement, le premier c’est une pensée, et le deuxième un événement factuel physique) qui n’ont à priori aucun lien tangible. C’est sûr, en quoi le fait de penser à un ami le fait-il m’appeler l’après-midi même ? Ce n’est pas possible, je dois être fou.

Je te rassure, c’est bien la réalité.

Bref, mais une synchronicité, c’est surtout lorsque les deux événements ont lieu au même moment. Et quand je dis au même moment, ce n’est pas à la seconde près, c’est à 1 unité-de-temps-de-la-pensée près. C’est très vite !

Grand 2 : exemples

Rêvassant, le casque sur tes oreilles avec ta playlist en aléatoire, tu penses à une alternative te laissant deux possibilités, une situation A et une situation B. En pensant à B et en prononçant le mot dans ta tête, le mot B retentit dans tes oreilles (puisque le mot B est dans la chanson que tu écoutes au même moment, « comme par hasard »).

Ou quand la chaudière de ton appartement s’allume parce que c’est l’hiver et qu’elle est en mode automatique mais qu’elle s’allume à chaque fois que tu as le même type de pensée. Tu fais le lien entre les flammes de la chaudière et le feu d'une idée qui jaillit et donc tu reconnais le même état émotionnel à chaque fois, mais sur des pensées différentes.

Ou plus classiquement, deux personnes extérieures à toi qui discutent et dont les phrases répondent à une problématique que tu as en tête à ce moment. Alors oui ça implique un minimum de recul sur le fil de ses pensées pour pouvoir l’observer en continu, mais je te fais confiance pour déjà effectuer ce travail de base.

Bon, ça te parle ? Oui ? Non ? En tout cas, ça c’est l’Univers qui communique avec toi, pour généralement valider un choix, soutenir une décision, te conseiller, etc. Alors ça peut être intéressant sur le papier. Mais en fait ça a son revers de la médaille.

Grand 3 : écueils

Et oui, au final ! Selon les croyances que tu vas t’imposer pour conceptualiser l’Univers et le principe de la vie (qui ne seront que la résultante de ton introspection psychique et du degré de connaissance que tu as de toi-même), tu peux littéralement en devenir dépendant. Quoi de mieux que l’Univers qui déborde d’amour pour te conseiller ? Qui de mieux qu’un guide spirituel désincarné vivant sur d’autres plans immatériels que le nôtre pour t’insuffler la meilleure voie à suivre pour ton chemin de vie ? C’est sûr, pour les grands choix de la vie, c’est fun et ça a un côté rassurant.

Mais lorsque la personne arrive à obtenir cette connexion pour des événements très courants (car elle aura forcément développé ses capacité médiumniques au fil du temps sans avoir peut-être fait le travail émotionnel nécessaire pour soutenir ces capacités – tu vois où je veux en venir ?, chakras, enracinement, tout ça, tout ça), elle créé une dépendance plus ou moins forte.

Cette dépendance se traduit par des croyances et des situations du style « univers, sauve-moi ! que dois-je faire ? » et du « bon, et si je vais chercher du pain maintenant, est-ce que je suis bien dans le bon fil de mon contrat d’incarnation ? ». Cette dépendance va encore et toujours un peu plus creuser le différentiel entre la connexion spirituelle et l’enracinement terrestre des trois premiers chakras. Ça peut partir en sucette assez vite !

Grand 4 : conclusion

Mais sans aller jusque-là, l’Univers fera suffisamment preuve de sagesse pour te faire comprendre que tes choix, c’est toi qui les fait et ce n’est surtout pas là-haut qu’on va te dire quoi faire ni quand aller pisser ! Mais il le fera de manière sympa, du style à te conseiller des situations épineuses ou à valider des choix pourris, histoire de bien piger qu’à trop remettre son destin dans les mains de l’Univers, on finit par s’oublier soi-même.

Et ça, aux dernières nouvelles, ce n’est pas tout à fait le but de l’incarnation.

Partager cette publication :
Publié par Steve David
Steve David

Je m’appelle Steve David et je suis magnétiseur thérapeute à Montpellier (34).

Adepte de l'introspection et de l'auto-analyse, j'ai réussi, seul et avant l'âge de 30 ans, à atteindre un objectif qui prend normalement toute une vie en thérapie classique. Je me suis, en parallèle, ouvert aux perceptions sensorielles de mon enfance. C'est ainsi que je vous propose mes services.

Si vous êtes là à me lire, c'est que mes compétences en matière de santé holistique peuvent réellement vous apporter quelque chose. Je mets mes capacités ésotériques à votre disposition dans un seul but partagé entre vous et moi : votre guérison.

Retrouvez tous mes services sur https://stevedavid.fr/ ! Ou contactez-moi directement au 0781-350-383.